Zoom sur La Salle Polyvalente

Il est temps de clarifier la situation et de mettre un terme aux polémiques et autres élucubrations confinant à des contre-vérités lues ou entendues ici et là.

Rappelons 2 postulats :

  • Cette salle était déjà au programme de la liste « Construisons La Turballe de Demain » élue en 2014 ; seuls les recours judiciaires, aussi inutiles qu’onéreux, ont différé l’engagement ;
  • Tout le monde, notamment le milieu associatif, s’accorde pour admettre la nécessité de créer un tel établissement à La Turballe afin de pouvoir répondre aux nombreux besoins et sollicitations dont la commune fait régulièrement l’objet et qui ne sont pas satisfaits

Donc, où est le problème ?

Il résulte, en fait, exclusivement d’affirmations mensongères et insidieusement entretenues selon lesquelles la commune aurait l’intention de créer un « Zénith » bon à assouvir une ambition démesurée.

Cela n’a jamais été le cas et il n’a jamais été question d’échafauder un Artymes bis !

Un comité de pilotage, autour du cabinet d’études Poitevin, spécialisé dans ce type d’ouvrages, a été constitué et travaille sur le projet depuis plus de 2 ans ; il ressort des premières réflexions :

  • d’une part, que la capacité d’accueil sera limitée à 300 places assises ;
  • d’autre part, que l’implantation doit se faire au plus proche du centre-ville et, pourquoi pas, sur l’un des terrains de foot-ball sachant que les pratiquants de ce sport sont demandeurs d’un nouvel emplacement en partenariat avec Piriac ; cet équipement s’intégrerait dans un grand projet urbanistique englobant la halle et la place du marché en préservant un « poumon vert » central avec des accès et stationnements facilités ;
  • enfin, la réalisation ne doit rien coûter au contribuable ! puisqu’ elle doit se limiter à l’enveloppe constituée par le prix de vente du camping municipal, soit 4,7 millions d’euros en tenant compte de la récupération de TVA et des subventions attendues

Ainsi, contrairement à ce qui est fallacieusement soutenu, il n’y aura pas dilapidation du patrimoine puisque les fonds provenant du patrimoine seraient réinvestis dans du patrimoine (il en irait autrement si les fonds étaient employés dans du désendettement, ce qui équivaudrait à un appauvrissement)

En conséquence, pourquoi différer sans cesse la construction de cet ouvrage sachant que les fonds, consignés à la Caisse des Dépôts et Consignations, perdent en pouvoir d’achat quelque 50 000€/an !

De plus, ce projet pourrait constituer l’émergence d’un nouveau quartier qui intégrerait, entre autres, une résidence pour séniors.

Cependant, avant de lancer l’étape de la mise en œuvre, la liste « J'aime La Turballe » s’engage formellement à procéder à une large information/consultation préalable de la population, laquelle pourrait avoir lieu dès le printemps prochain.

 publié le 19/02/2020
salle polyvalente

Nous Trouver

46 rue du Maréchal Leclerc

Horaires

Mercredi 10:30-12:30 / 16:00-19:00
Samedi 10:30-12:30 / 16:00-19:00
Dimanche 10:30-12:30

Nous contacter

 contact@jaime-laturballe.fr