SE LOGER À LA TURBALLE

SE LOGER À LA TURBALLE

Comme toute commune qui poursuit son développement La Turballe doit concilier politique de l’habitat et politique de l’urbanisme ;

Pour ce qui la concerne plus particulièrement la commune de La Turballe doit aussi être en mesure de répondre à ses besoins traditionnels en habitat et, également, faire face aux nouveaux besoins liés à l’éolien, agrandissement du port et autres nouvelles unités de travail.

Elle doit aussi se soucier de ses jeunes ainsi que de ses anciens.

Enfin elle doit, prioritairement, respecter ses obligations légales en matière de logements sociaux.

LE RESPECT DES OBLIGATIONS LEGALES

En application de la loi SRU toute commune doit respecter un taux de logement sociaux, en principe de 25% des logements neufs ; en cas de défaillance, ou d’insuffisance patente, la collectivité s’expose à de lourdes pénalités pouvant aller jusqu’à 175.000€ par an (pour La Turballe).

La situation de La Turballe était de quelque 6% en 2014 passée à 9% aujourd’hui ; grâce à des engagements pris dans le cadre communautaire, notre commune a pu échapper, jusqu’à ce jour, aux pénalités mais il apparaît que cette ‘’bienveillance’’ serait désormais révolue ; ainsi, une pénalité de 55.890€ est annoncée pour 2020.

Cette situation s’explique en partie par le fait que les projets initiés par la commune depuis 2014 font systématiquement  l’objet de recours judiciaires ; la raison commandait de suspendre les travaux et, compte tenu de la lenteur des procédures, les chantiers ont pris un retard considérable si bien que, en définitive, les Turballais se trouvent maintenant doublement pénalisés : application des sanctions financières + coût des procédures.

La volonté de l’équipe majoritaire sortante est, désormais, de poursuivre la réalisation des projets d’urbanisation, malgré les recours judiciaires, et tenter ainsi non pas tant de rattraper le retard mais, au moins, de montrer une bonne volonté permettant, à défaut d’exemption totale, de négocier a minima les sanctions encourues.

L’objectif est ainsi de 35 logements sociaux par an répartis dans les différents secteurs en voie d’urbanisation. 

LA REPONSE AUX BESOINS

Un souci essentiel est celui de répondre aux besoins des jeunes et, plus précisément, des primo-accédants notamment en poursuivant l’effort déjà consenti en leur accordant la prime actuellement fixée à 4.000€ par projet et en multipliant les propositions telles que, par exemple, les locations-accessions.

De même, il faut favoriser le soutien et l’aide à nos aînés ; plusieurs solutions sont envisagées : implantation d’une résidence en centre-ville, partenariat avec les communes de Piriac et de Mesquer, maintien à domicile…

Ces projets se conçoivent intergénérationnels, c’est-à-dire moyennant la création d’activités communes accessibles à tous: zones vertes de loisirs, animations, bibliothèque, soins, réfectoire…le tout pouvant être lié avec l’implantation de la salle polyvalente.

Il va de soi que ces réalisations doivent être entreprises dans des conditions optimales de respect de l’environnement et du cadre de vie qui fait l’attrait et la fierté de la Commune avec comme idée-forte:

Un développement maîtrisé pour répondre aux besoins de chacun

 publié le 29/01/2020
logement seloger seniors jeunes sru

Nous Trouver

46 rue du Maréchal Leclerc

Horaires

Mercredi 10:30-12:30 / 16:00-19:00
Samedi 10:30-12:30 / 16:00-19:00
Dimanche 10:30-12:30

Nous contacter

 contact@jaime-laturballe.fr