TRAVAILLER À LA TURBALLE

TRAVAILLER À LA TURBALLE

A la faveur des projets conséquents d’agrandissement du Port et de l’arrivée de l’éolien, notre commune va se transformer en profondeur. La validation récente du classement « Station de Tourisme » va aussi se traduire par une nouvelle dynamique de l’offre.
Autant de réalités positives qui auront des impacts sur l’emploi (nouveaux métiers, besoins complémentaires…).
Le municipe 2020-2026 devra savoir les anticiper, les soutenir avec vigueur et détermination. Voyons comment.

Un port métamorphosé

Plus de 50 millions d’investissements ont été actés pour le développement du Port. De mémoire de Turballais, jamais une telle somme n’avait été votée à l’unanimité des partenaires engagés ! Et pour cause ! Notre Port a un atout majeur : entre la Loire et la Vilaine, c’est le seul en eau profonde. Les autres sont des ports d’échouage. A La Turballe, il y a donc du potentiel !

Outre les activités de pêche qui seront maintenues et encouragées, des réflexions devront être engagées en matière de grande plaisance, secteur en plein essor. L’implantation d’une zone artisanale maritime et la promotion de nouvelles industries de type Shipchandler devront être étudiées.

L’éolien devient réalité

Une centaine d’emplois sera créée dans les mois qui viennent autour des métiers techniques et de la maintenance essentiellement. Sans compter les emplois indirects (sous-traitance, commerces).
Le municipe devra mettre en œuvre les infrastructures adéquates pour satisfaire les nouveaux venus et faire en sorte qu’ils puissent travailler et vivre à La Turballe.

Un tourisme stimulé

Oui, le tourisme devra passer à la vitesse supérieure. Station de tourisme est certes une belle reconnaissance. Elle a aussi ses exigences !

Nous avons de belles plages (eh oui, nous en avons 7). Leurs atouts sont appréciés. Au municipe de les faire connaître et reconnaître plus largement, y compris à l’étranger. Avec un leitmotiv : la saison ne s’arrête pas aux 2 mois d’été. Du printemps à l’automne, nous pouvons accueillir les amoureux de la mer et de la terre. Nous devons devenir incontournables !

Quelques activités à concrétiser pour ancrer le futur :

  • proposer de nouveaux services : restauration de plage, par exemple ; initiation d’un éco-tourisme vert avec la découverte de notre arrière-pays et de ses richesses (voies vertes, mobilités douces…).
  • ouvrir une Maison de la Mer digne du futur Port transfiguré. Un lieu pédagogique et de valorisation des métiers de la Mer destiné aux touristes curieux, avides de découvertes. Notre Musée de la Pêche actuel est né en 1986 et nécessite une autre jeunesse !
  • accueillir de nouvelles activités sportives (kite surf...) porteuses de publics passionnés.

Des acteurs encouragés et aidés

La nouvelle dynamique présentée ci-dessus aura des répercussions sur les acteurs Turballais du travail : pêcheurs, paludiers, agriculteurs, commerçants, artisans…
Le municipe devra les écouter et partager avec eux les enjeux de croissance via une collaboration active et audacieuse encourageant les nouvelles idées afin d’optimiser l’existant.

Quelques idées :

  • favoriser l’installation et la reprise de commerces en privilégiant ceux qui ne sont pas représentés ou insuffisamment sur la commune.
  • relancer le Salon Emploi en partenariat avec d’autres communes pour aider au recrutement des saisonniers et faciliter leur logement.
  • poursuivre les ateliers Energie Collective pour l’Emploi et aider les demandeurs d’emploi à trouver un travail à La Turballe.

Le monde change, les formes du travail aussi :

  • la fibre optique ouvre un champ plus large au télétravail (organisation du travail à distance pour tout ou partie).
  • l’intelligence collective et le lien intergénérationnel sont de puissants alliés de la réussite pour tout entrepreneur. Envisageons un lieu (dans un local commercial vide par exemple) et installons-y des salles de travail et de partage. Dans ce lieu pourront échanger des jeunes entrepreneurs et des retraités. Soit une diffusion d’expériences et d’expertises profitable à tous, au service d’une meilleure performance et de liens sociaux renforcés.

Oui, nous avons des atouts pour bien travailler à La Turballe,
Oui, nous avons déjà des acteurs bien engagés,
Oui, le municipe prochain devra accélérer le mouvement dans un monde où tout va plus vite et proposer des idées inspirantes.

Loin de fournir un catalogue d’actions sur étagères, la Liste J’Aime La Turballe souhaite les définir et leur donner vie avec toute l’implication des intéressés. N’hésitez pas à venir nous en parler lors des rencontres du samedi matin au local de campagne, 46 rue du Maréchal Leclerc, entre 10 h 30 et 12 h 30 ou à l’occasion des réunions publiques des 5/03, 11 et 12/03.

« Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas »

 publié le 05/02/2020
travail port tourisme peche artisan commerce paludier agriculture

Nous Trouver

46 rue du Maréchal Leclerc

Horaires

Mercredi 10:30-12:30 / 16:00-19:00
Samedi 10:30-12:30 / 16:00-19:00
Dimanche 10:30-12:30

Nous contacter

 contact@jaime-laturballe.fr